Introduction au tir instinctif

Le tir instinctif…mais c’est très simple…suivez Pierre.

Probablement le style de tir à l’arc le plus exigeant, mais certainement le plus exaltant.Le tir instinctif : c’est l’âme de l’archer. ( voir aussi le DVD Promoarc)

Exigeant pourquoi :

Parce qu’il fait appel à un ensemble d’exigences très complexes.

Armer un arc de 40 à 60 livres (voir plus) et tenir l’ancrage demande une certaine force physique, 
mais l’on reste étonné de la facilité de ces gestes dès que l’on fait appel à la concentration et à la respiration 
(principes admis et pratiqués dans les arts martiaux).

L’absence de tout système de visée oblige une concentration de tout son corps et de son esprit sur le but à atteindre.

Le fait de tirer indifféremment sur toutes distances, en toutes positions sur cibles variées et souvent mobiles oblige à une 
régularité du “geste” qui devient instinctif.

“mais il est vrai que la récompense est directement proportionnelle à l’effort.”

et que dire de ceux qui pratiquant le tir instinctif, font leurs arcs, leurs flèches et leurs carquois ???

Le but de mes propos et de donner un aperçu succinct du tir instinctif. Vous avez certainement en tête les notions de band, de nock 
de puissance et d’allonge, en bref vous connaissez votre arc. 
Aussi simple que paraissent mes explications elles restent pourtant la base incontournable de la réussite. 
Le reste est une question d’entraînement, de volonté et d’exigence de soi.

4 composantes : 
Vous, l’arc, la flèche et la cible.

Voyons en détail :

Vous :         L’âge, le sexe, la force physique n’ont pas d’importance. Seul importe votre envie et peut-être une certaine adresse naturelle.

L’arc :         Un arc simple de type Longbow , Buwhunter, voire un arc Olympique mais démuni de tout système de visée, 
                  d’une puissance adaptée à votre capacité, pour débuter, soyez modeste dans le choix de la puissance. (30 – 40 livres c’est bien)

La flèche :   6 flèches avec un spine adapté à votre arc (voyez avec votre archerie)

La cible :     Peut être une simple butte de terre, une cible en paille, ou en Etafam, peu importe, veillez simplement à sa situation 
                  pour ne pas avoir d’accident de tir.

Munissez vous d’un protège bras et d’un gant de tir… 
et tirez vos premières flèches ! oui mais comment ? et bien instinctivement !!!!

Depuis des siècles et des siècles, les hommes de tous les continents ont tiré à l’arc, pour la guerre (hélas), mais le plus souvent pour la chasse, 
et cela sans mode d’emploi. 
La connaissance se faisait par transmission orale et il est intéressant de constater que si les styles était différents les résultats étaient les mêmes. 


Cet instinct reste inscrit dans notre mémoire, à nous de le retrouver.