3 gestes

La règle fondamentale : 
Acquérir un style de tir (qui sera le vôtre) qui devienne tellement automatique 
que vous puissiez concentrer toute votre attention sur le but à atteindre.

En langage WEB, établissez un programme de la suite opératoire dans la partie cortex de votre cerveau (actions réfléchies) 
et ensuite introduisez ce programme dans la partie instinctive du cerveau (actions instinctives) 
(comme pour la conduite automobile, si au début vous devez analyser chaque geste, 
par la suite votre cerveau réagit automatiquement et s’adapte à toutes les situations)

Portez principalement votre attention sur les trois points suivants. 
Les pieds : 
Ci-dessous la position souhaitées des pieds, face à une cible. 
Pas toujours possible en tir en forêt, le principal est d’être stable. 
Gardez une position souple, corps détendu, genou légèrement fléchis 
épaules droites et corps légèrement porté vers l’avant.


Tenir l’arc :
La main d’arc doit entourer la poignée, mais sans trop la serrer.
Vous devez sentir que l’arc s’appuie sur le creux formé entre le pouce et l’index.
Une tenue trop ferme peut influer une torsion de l’arc préjudiciable au tir.


La prise de corde, dite méditerranéenne : 

L’index sur la flèche, le majeur et l’annulaire en dessous. 
L’ancrage se fait en plaçant le majeur à la commissure des lèvres. 
Le principal est d’avoir toujours les mêmes repères, afin que 
la puissance de l’arc soit la même pour tous les tirs.