Le paradoxe

Droit comme une flèche ? Rien de plus faux !!!

En réalité, au lâcher de corde, la flèche s’enroule autour de la poignée d’arc sous l’influence de la pression,
de l’acquisition de sa vitesse, contrariée par la résistance de son poids et donc, de son inertie (voir dessin 1)
Puis, par phases successives, la flèche se redresse, pour finalement prendre la direction de la ligne de visée (voir dessin 2)
Cette courbe de départ, qui peut atteindre 3 cm. correspond au spine. (voir spine)

1



2