Présentation

 En guise d’introduction
Pourquoi ne parler que des flèches en bois ? Parce que, pour les flèches en aluminium et en carbone il existe les chartes Easton et 
autres qui définissent admirablement  les différentes caractéristiques.Le bois est vivant, donc sujet à de plus grandes variations.

La flèche est dans une certaine mesure plus importante que l’arc, et il n’existe que peu de littérature à ce sujet.

Fabriquer de A à Z une flèche est un travail de titan, mais peut intéresser les amateurs passionnés. 
Toutefois, il est aisé de ce procurer les éléments constitutifs (fûts, plumes, encoche et pointes) auprès des archeries et se contenter d’effectuer le montage.

De toutes façons, reste la mise au point et le choix des caractéristiques qui vous conviennent.

Nous allons donc entrer dans les mystères qui répondent aux critères indispensables :

du chois du bois

de l’allonge (en pouce)

du poids (en grain) : 
du fût 
des pointes 
de la flèche complète

et des mystères : 
du paradoxe de la flèche 
et de son spine. 
Votre très dévoué Pierre